Conseil : Comment préparer votre véhicule pour l’été ?

Conseil : Comment préparer votre véhicule pour l’été ?

18
août
2017

L’été est là, et avec lui le retour du soleil, de la chaleur et des vacances. À vous les robes, les t-shirts à imprimés tropicaux et l’indispensable crème solaire ! Et pour votre Volkswagen, rien du tout ? Elle aussi a droit à quelques traitements spécifiques afin de passer l’été dans les meilleures conditions. On vous explique tout.

 

L’été sera chaud… Climatisation & système de refroidissement

 

Ce n’est pas un scoop : en été, le mercure dépasse régulièrement la barre des 26, voire des 30 degrés. Afin d’allier l’utile (pour votre véhicule) à l’agréable (pour vous), voici trois conseils simples.

 

Vérifiez l’état du filtre d’habitacle : sachez qu’un filtre d’habitacle encrassé empêche la bonne ventilation de votre véhicule et vous protègera moins bien de la poussière ou encore des gaz d’échappements. Parce que vous pensiez vraiment échapper aux embouteillages ?

 

Faites contrôler votre climatisation : si le dégivreur ne fonctionne pas ou que votre climatisation alimente votre véhicule en air tiède, il n’y a plus de temps à perdre : votre niveau de réfrigérant est sans doute trop bas. D’une manière générale, demandez à un mécanicien de vérifier l’état de votre climatisation tous les 3 ans maximum.

 

Contrôlez le niveau du liquide de refroidissement : vous n’êtes pas les seuls à chauffer en été, c’est également le cas de votre moteur. Complétez le réservoir si le niveau du liquide de refroidissement se situe en deçà du « minimum ».

 

 

L’été sera beau... Pensez à votre visibilité !

 

Pendant vos vacances, le soleil, lui, ne chôme généralement pas. Les journées s’étendent jusqu’à une heure avancée de la soirée, l’horizon jusqu’à perte de vue… et le reflet des rayons limite votre visibilité. Mieux vaut donc vous préparer !

 

Vérifiez l’état de votre pare-brise : du soleil rasant de la fin de journée aux insectes qui y connaîtront leur dernier souffle, votre pare-brise sera mis à rude épreuve cet été. Pensez donc à l’inspecter avant votre départ et mettez vous en quête de tout impact (qu’il est possible de réparer chez un garagiste) ou fissure (qui suppose, elle, un remplacement du pare-brise).

 

Changez vos balais d’essuie-glace : en été comme en hiver, le caoutchouc des lamelles souffre des températures extrêmes. Vérifiez leur état suite aux premières chaleurs et changez-les si nécessaire, vous ne serez jamais à l’abri d’un orage !

 

L’éclairage : Les nuits ont beau être courtes et claires, on se doute que vous n’allez pas vous coucher tôt tous les jours… Avant de partir, vérifiez l’état de vos blocs optiques ainsi que le bon fonctionnement de vos ampoules. Munissez-vous d’ampoules de rechange pour ne pas être contraint(e) de passer la nuit bloqué(e) dans une sombre forêt normande. Sauf si cela faisait partie de votre plan, bien entendu !

 

 

L’été des longs trajets : les points de vigilance

 

Cette année, c’est au volant de votre Volkswagen que vous prendrez l’autoroute (ou la petite route) des vacances. Parce que votre sécurité, ainsi que celle de votre bien-aimé(e), de votre famille, ou encore des covoitureurs et autres auto-que vous accueillerez, n’a pas de prix, suivez notre checklist spéciale vacances !

 

Pression des pneus : contrôlez la pression des pneus à froid et ajustez-la si nécessaire, en fonction des préconisations indiquées sur votre livret ainsi que sur la portière conducteur. Si, et seulement si vous allez effectuer un long trajet en autoroute, vous pouvez légèrement surgonfler vos pneumatiques (de 0,2 bar). Profitez-en pour vérifier l’état de vos pneus : s’ils sont usés, changez-les sans plus attendre !

 

Les niveaux : il n’y a pas que le refroidissement qui compte, mais également les niveaux de liquide de frein, d’huile moteur (d’ailleurs, à quand remonte votre dernière vidange ?), de direction assistée, mais aussi de lave-glace car le sable et la poussière seront sans doute au rendez-vous, veinards que vous êtes !

 

Les fixations : il serait dommage de perdre votre pare-chocs ou votre plaque d’immatriculation en cours de route, non ? Tant que vous y êtes, jetez donc également un coup d’œil aux fixations de vos rétroviseurs.

 

Si malgré toutes ces précautions, vous veniez à connaître un souci mécanique, vous jouez sans nul doute de malchance. Mauvaise nouvelle, nous n’avons pas de solution à cela. Mais parce que vous n’êtes jamais totalement à l’abri d’un accident, pensez également à :

 

  • Vous munir d’un triangle de signalisation ainsi que d’un gilet de sécurité. Ne soyez pas timides, même Karl Lagerfeld le trouve seyant !

 

  • Vous munir d’un éthylotest : c’est obligatoire et cela peut vous éviter de prendre le volant alors que vous ne le devez pas. Car vous ne le devez vraiment pas.

 

  • Vous reposer régulièrement : c’est une pause toutes les deux heures, un point c’est tout ! Les montagnes seront toujours aussi hautes, la mer toujours aussi vaste et Mickey toujours aussi joyeux. La seule chose que vous risquez, c’est d’entendre « quand est-ce qu’on arrive ? » une heure de plus. Mais ça, c’est une toute autre histoire…

 

Évaluation

Aidez nous à vous proposer des contenus plus adaptés à vos attentes.