Rétro-Mobiles

Rétro-Mobiles

20
juillet
2012

Depuis quelques temps, les rassemblements de vieilles voitures sont légions. Les modèles historiques, véritables pièces de collection, sont la fierté de leurs propriétaires qui n’hésitent pas à montrer leurs bolides lors de meetings de passionnés.

 

Aujourd’hui, de plus en plus de constructeurs automobiles dont Volkswagen, rééditent leurs modèles phares avec la volonté de toujours perpétuer le mythe. Dernièrement, la marque allemande a lancé une nouvelle version de sa célèbre Coccinelle qui ne nous le cachons pas, saura séduire les amateurs de la première heure de ce véhicule transgénérationnel.

Comparer les carrosseries, parler motorisations, se remémorer tel ou tel souvenir, le plaisir est toujours aussi intense. Il faut être passionnés à coups sûrs, curieux il va sans dire, et aimer les beaux objets pour se retrouver au sein de l’une des nombreuses concentrations de véhicules qui fleurissent un peu partout en France. Le phénomène n’est pas nouveau, mais en pleine explosion. Et cela se comprend aisément. Etre l’heureux propriétaire d’un véhicule qui est entré dans la légende automobile, de par son design, sa prestance, sa puissance, ses lignes ou sa mécanique de pointe, est tout sauf être un pilote lambda. C’est notamment le cas des ralliements de Coccinelles.

En effet, au quatre coins de la France, des centaines de possesseurs de Cox se donnent rendez-vous pour faire admirer leurs belles. Que ce soit l’Amicale Volkswagen qui invite les fameuses beautés bombées aux dérivés tels les Buggys, les rencontres sont toujours fortes en émotions. Virées vrombissantes, repas dansant ou parade routière, les équipes de l’association Varwagen n’ont pas hésité à envahir des pinèdes comme celle de l’Argentière en août 2011 pour, durant un week-end, replonger dans la folie de cette mythique voiture. De véritables cortèges se forment, ne laissant pas indifférents les badauds qui peuvent profiter du spectacle. Car plus qu’une simple réunion, c’est de l’envie de perpétuer la tradition qu’il s’agit : 

« On participe bénévolement
pour entretenir le devoir de mémoire
et toucher les jeunes 
»
- Christophe Lambeau, un fan.

La grande famille des Coccinelles a l’esprit festif et la demoiselle y est pour quelque chose. Actrice dans l’âme, celle qui a fait fondre des milliers de personnes dans les surproductions hollywoodiennes, est aujourd’hui idolâtrée. Des concerts de rocks au stand retraçant l’univers de la Cox, des pièces détachées à la mode associée, rien n’est laissé au hasard par les aficionados. Besoin d’appartenance, nostalgie… Les raisons sont diverses et variées, mais ce qui est certain, c’est que la Coccinelle a un fan club digne d’une superstar, fidèle, incollable et ne reculant devant rien pour partager sa passion pour elle. 

Évaluation

Aidez nous à vous proposer des contenus plus adaptés à vos attentes.