Coupe de France : Volkswagen les a amenés au stade !

Coupe de France : Volkswagen les a amenés au stade !

15
février
2016

Tags

Partenaire majeur de la Fédération française de football (FFF), Volkswagen a permis aux 32 gagnants  du jeux concours « Tentez de gagner vos places pour les 8eme » de se rendre au stade de France à l’occasion des huitièmes de finale de la Coupe de France, du mardi 9 au jeudi 11 février 2016. Ces chanceux nous racontent :

 

Être tiré au sort, une histoire de chance… ou de stratégie !

 

 C’est en découvrant  leur gain que les gagnants se sont déclarés, « surpris », « content », « heureux ». Tous s’accordent à dire qu’ils n’y croyaient pas, comme Jonathan :  « Je ne pensais pas gagner sur le site, je n’avais jamais gagné auparavant », qui s’est rendu au Stade Bonal pour Sochaux – Monaco (2-1).

D’autres ont préféré demander des places pour se rendre à des matches moins « huppés » comme Troyes – Saint-Étienne (1-2 a.p.) ou encore Sarre-Union – Lorient (0-4).  « Je me suis dit qu’en choisissant d’aller voir l’ESTAC, j’aurais plus de chance de gagner », nous confie Guillaume.  Une stratégie partagée par Alex : « Je me suis dit que j’aurais plus de chances de gagner pour le match de Sarre Union. J’ai ainsi pu m’y rendre avec un ami footballeur. »

Affaire de chance ou de stratégie, l’essentiel est de se retrouver au stade et de défendre les couleurs de l’équipe de sa région.

 

La magie de la Coupe vue du stade !

 

Alain, un autre gagnant, s’est lui rendu au Parc des Princes, pour les huitièmes de finale. Un choc qui a rapidement tourné à l’avantage du Paris Saint-Germain, qui a largement dominé l’Olympique Lyonnais avec un score de 3-0 . « L’affiche était très alléchante ! Même si ce n’a pas été le match de l’année, cela faisait  longtemps que je ne m’étais pas rendu au Parc et j’ai passé une très bonne soirée » nous raconte le supporteur

 Grosse joie également pour Laurent, un monégasque d’origine vivant dans les environs de Sochaux, qui a gagné des places pour Sochaux-Monaco ! « Supporter de cœur de l’ASM, je n’avais pas vu Monaco jouer depuis près de trois ans. J’avais de toute manière prévu de me rendre au stade, mais le fait d’être invité m’a fait encore plus plaisir. Même si je suis déçu pour Monaco, je venais avant tout pour voir l’équipe », nous explique-t-il,  en bon joueur. « Il faut que ce match serve de référence pour le reste de la saison des Sochaliens, s’ils veulent sauver leur place en Ligue 2. »

Pour Jonathan, qui est allé voir le même match, c’était tout simplement la première fois qu’il se rendait au stade. Conquis par l’ambiance, il pense «  retourner voir un match un jour ». Bien que rompu aux plus grandes arènes d’Europe, Alex a pris un plaisir intact à suivre la Coupe de France au stade : « Une fois ou deux  dans l’année, j’essaie d’aller dans un grand stade européen : San Siro, l’Emirates Stadium d’Arsenal, etc. Là, malgré l’issue du match défavorable à Sarre-Union, c’était une très bonne rencontre, très bien organisée. »

Du plaisir, des surprises et une belle communion entre football amateur et professionnel, c’est ça la magie de la Coupe !

Évaluation

Aidez nous à vous proposer des contenus plus adaptés à vos attentes.