L'Équipe de France clôture l'exercice 2016 par un nul

L'Équipe de France clôture l'exercice 2016 par un nul

17
novembre
2016

Tags

Pour sa dernière sortie en 2016, l’Équipe de France a décroché un bon match nul contre la Cote d’Ivoire. Si tout n’a pas été parfait dans le jeu côté Bleu, le mérite en revient grandement aux Éléphants, auteurs d’une prestation solide. Retour sur le match !

 

Didier Deschamps avait fait tourner

 

Trois jours après la précieuse victoire contre la Suède (2-1) en qualifications du Mondial 2018, Didier Deschamps a donné l’occasion aux habituels remplaçants de s’exprimer lors de ce match amical, disputé dans un stade Bollaert bouillant. Un pari logique dans ce match sans enjeu, si ce n’est sa symbolique, puisque le vice-champion d’Europe y rencontrait le Champion d’Afrique en titre.

Ce match a été marqué par les premières titularisations de Benoit Costil dans les buts, d’Adrien Rabiot au milieu de terrain et d’Ousmane Dembélé en attaque, afin de pallier l’absence d’Antoine Griezmann, absent sur blessure. La Cote d’Ivoire était également privée de son attaquant vedette, Gervinho, qui a notamment fait le bonheur de Lille et de l’AS Roma.

 

La France et la Cote d’Ivoire dos à dos

 

Les Éléphants ont failli prendre l’avantage dès la 11ème minute, suite à un but de Salomon Kalou repris d’une superbe frappe d’Adama Traoré repoussée par le poteau mais logiquement refusé pour hors-jeu. Malgré la volonté offensive des deux camps, les occasions franches se sont toutefois faites rares en première mi-temps.

Si les entrées de Nabil Fekir et Moussa Sissoko ont apporté de la fraîcheur aux Bleus, à travers deux occasions (61ème et 69ème minutes), les Ivoiriens ont bien répliqué en fin de rencontre, manquant de peu d’ouvrir le score par le milieu de terrain Nicolas Pepe (89ème), qui évolue au SCO Angers.

Et si la France a manqué l’occasion de battre son record de victoires sur une année civile (treize, en 2003 et en 2016, donc), elle poursuit son bilan positif puisqu’elle n’a plus perdu depuis la finale de l’Euro.

Rendez-vous en mars 2016 pour la poursuite des qualifications du Mondial 2018, face au Luxembourg.

Évaluation

Aidez nous à vous proposer des contenus plus adaptés à vos attentes.