60 ans pour la Karmann Ghia

60 ans pour la Karmann Ghia

11
octobre
2013

Le prototype du premier modèle haut de gamme fête ses 60 ans

Nous sommes en 1953. L’ingénieur allemand Wilhelm Karmann met a contribution l’atelier de carrosserie Ghia de Turin pour concrétiser le rêve qu’il nourrit depuis des mois : imaginer, à partir de la Coccinelle, le prototype d’un petit coupé beaucoup plus haut de gamme.

La toute première Karmann Ghia sort quelques mois plus tard de l’atelier italien et est acheminée en toute discrétion vers Paris, dans un garage anodin où l’attend un client potentiel de choix. Ce client n’est autre qu’Heinrich Nordhoff, le dirigeant de Volkswagen de l’époque. Et l’homme, pourtant difficile à convaincre, est immédiatement séduit par le prototype qu’il a sous les yeux. Après avoir peaufiné tout ce qui devait l’être, la maison Volkswagen décide de lancer la production à grande échelle de ce nouveau modèle. Wilhelm Karmann peut savourer, il vient de réussir un sacré pari.

Celle que Volkswagen appellera la « Type 14 » sort pour la première fois de l’usine d’Osnabrück, en Basse-Saxe, en 1955. Côté mécanique, la Karmann Ghia s’appuie sur les solides acquis de la Coccinelle ; côté équipement et aménagement, elle ne manque pas de coller aux évolutions visibles sur les véhicules en vogue à cette époque. Le succès est au rendez-vous puisque pendant près de vingt ans, il s’en produira environ 450 000 unités – dont 80 000 dans une rutilante version cabriolet.

A l’occasion de ce soixantième anniversaire, Volkswagen vous fait découvrir l’unique prototype de la Karmann Ghia à Osnabrück, ce site qui abrite notre plus belle collection de Volkswagen. Notez qu’il n’est pas question que du passé à Osnabrück : c’est là qu’aujourd’hui encore Volkswagen produit pour vous les Golf Cabriolet, les Porsche Boxster et Cayman, ainsi que la Volkswagen XL1.

Évaluation

Aidez nous à vous proposer des contenus plus adaptés à vos attentes.