Innovation : VW exploite les possibilités de l’informatique quantique

Innovation : VW exploite les possibilités de l’informatique quantique

10
avril
2017

L’informatique quantique permet de traiter plus rapidement un grand nombre de données. En s’intéressant à cette technologie, Volkswagen entend créer des algorithmes capables de lui conférer un avantage dans le domaine de la conduite autonome, mais aussi dans la productivité de ses usines. Demain démarre aujourd’hui !

 

Quelle est la différence entre un ordinateur classique et un ordinateur quantique ? L’informatique classique base ses calculs sur des bits, dont la valeur est fixée à l’avance : 0 ou 1. Avec l’informatique quantique, la valeur de chaque bit (alors appelé qubit) s’adapte en fonction du calcul souhaité : chaque qubit peut valoir successivement 0 ou 1 ou 0 à nouveau.

 

C’est ce qui confère à l’informatique quantique sa puissance de calcul et sa capacité à s’adapter aisément à tous types de situations nécessitant l’analyse d’immenses bases de données. Et dans l’automobile alors ?

 

 

Volkswagen et D-Wave Systems : une coopération qui porte ses fruits

 

À l’occasion du Salon Mondial de l’Économie Numérique (CeBIT) qui s’est tenu à Hanovre du 20 au 24 mars 2017, Volkswagen et D-Wave Systems ont présenté le premier logiciel issu de leur coopération. Grâce à l’informatique quantique, Volkswagen a pu modéliser l’ensemble des flux de circulation dans la métropole de Pékin, puis créer un algorithme permettant à tous les taxis de la ville d’optimiser leurs temps de trajet.

 

La différence avec les applications classiques ? L’ensemble des données sont analysées en temps réel, sans la moindre intervention humaine. Là où certaines apps se basent par exemple sur les commentaires et alertes données par les conducteurs, l’informatique quantique permet de traiter toute seule l’ensemble des données de trafic. Et les potentialités sont quasi infinies !

 

 

L’informatique quantique : adapter les actions en fonction du contexte

 

En permettant une connaissance plus approfondie du contexte, l’informatique quantique permet d’adapter en temps réel les actions pour les rendre plus adéquates et efficaces. On image alors aisément la déclinaison de ce savoir-faire dans le domaine de la conduite autonome, dont l’analyse de l’environnement routier constitue la pierre angulaire. De même, l’informatique quantique pourrait permettre de fluidifier la production des véhicules au sein des usines Volkswagen, afin de rendre les usines toujours plus intelligentes.

 

On comprend alors mieux l’enthousiasme de Martin Hofmann, Directeur des Systèmes d’Information du Groupe Volkswagen, lorsqu’il explique que « la technologie informatique quantique est une source de formidables progrès pour Volkswagen et va l'aider à relever les grands défis IT de demain. En sachant exploiter efficacement les atouts d'un ordinateur quantique, nous posons aujourd'hui les fondations du futur. » Un futur qui n’a jamais semblé aussi proche.

Évaluation

Aidez nous à vous proposer des contenus plus adaptés à vos attentes.