Portable au volant : l'électrochoc !

Portable au volant : l'électrochoc !

24
juin
2014

Volkswagen frappe un grand coup grâce à un dispositif inédit.

La scène se déroule à Hong-Kong et est filmée en caméra cachée. Plusieurs dizaines de spectateurs prennent place dans une salle de cinéma de la ville. Certains ont acheté du popcorn, d'autres des boissons. L'ambiance est détendue. Personne ne se doute de l'expérience qui l'attend.

Un spot publicitaire démarre. A l'image, une route qui défile. Le point de vue est celui du conducteur de la voiture. Chaque spectateur découvre donc le paysage à travers le pare-brise avant du véhicule, comme s'il était lui même son conducteur. Vingt secondes passent ainsi. Intriguées, les personnes présentes dans la salle sont concentrées, se demandant ce qu'il va se passer.

Soudain, tous les portables des spectateurs se mettent à sonner ou vibrer. Immédiatement, chaque personne présente détourne son attention de l'écran pour aller chercher dans sa poche ou son sac son précieux téléphone. Au même moment, à l'image, la voiture sort de la route et vient violemment s'encastrer dans un arbre sur le bas côté. Les spectateurs sursautent, choqués. Le pare-brise a volé en éclat, de la fumée sort du capot, l'impact violent a probablement été fatal à son conducteur.

Un message apparaît alors à l'écran : "Le mobile est maintenant la principale cause de mortalité au volant. Gardez les yeux sur la route".

Aussi brutale qu'inattendue cette campagne orchestrée par Volkswagen frappe un grand coup. Elle repose sur une vidéo très simple et l'action en coulisse d'un logiciel "malin" appelant simultanément tous les téléphones présents. L'efficacité du spot est redoutable, la prise de conscience instantanée.

Évaluation

Aidez nous à vous proposer des contenus plus adaptés à vos attentes.