Volkswagen simplifie le stationnement

Volkswagen simplifie le stationnement

28
mars
2018

Rechercher quotidiennement une place de stationnement prend du temps et peut s’avérer très stressant.

Lorsqu’un emplacement est enfin disponible, Volkswagen aide les conducteurs depuis près de 20 ans en leur proposant un système de stationnement qui leur simplifie la vie. En effet, les systèmes d'assistance disponibles ont connu une amélioration constante au fil des années. Le signal sonore a suivi l’aide visuelle. Il y a 12 ans, Volkswagen a été le premier constructeur automobile au monde à proposer un radar d’aide au stationnement avec pilotage automatique. Avec la dernière génération, une Volkswagen peut se garer toute seule dans des places de stationnement encore plus petites, soit en créneau ou en bataille, et si le système détecte une situation d'urgence, il freine automatiquement. Aujourd’hui, le Park Assist fait partie des nombreux systèmes qui équipent les modèles Volkswagen pour aider les conducteurs lors des manœuvres de stationnement.

En 1997, un bip est émis pour la première fois dans une Volkswagen Golf Mk 4. Quatre capteurs à ultrasons situés au niveau du pare-chocs arrière ont été à la base de l’émergence du premier système de contrôle de la distance de stationnement. En 2005, Volkswagen double le nombre de capteurs dans une Passat - 2 fois 4 capteurs. La Passat B5 est ensuite équipée, à l'avant et à l'arrière, de capteurs qui émettaient un signal sonore de contrôle de distance de stationnement. En 2010, Volkswagen franchit une nouvelle étape avec l’Optical Parking System (OPS). Les lignes affichées à l'écran permettaient de visualiser les distances par rapport aux abords du véhicule lors des manœuvres de stationnement. À peine deux ans plus tard, le système OPS à 360 degrés équipait pour la première fois la Golf, affichant toute la zone autour du véhicule.

En 2006, Volkswagen fait, une fois encore, preuve d'innovation. La marque a été le premier constructeur à proposer un radar d’aide au stationnement avec direction assistée, rendant la vie de ses clients plus sûre et plus pratique. Ce système innovant prenait en charge automatiquement les manœuvres en agissant sur la direction pour adopter la trajectoire idéale pour se garer. Le Park Assist se chargeait seul d'évaluer la place disponible, de calculer la position de départ et d'agir sur la direction, alors que le conducteur n'avait plus qu'à accélérer et freiner. Au fil des années, le Park Assist est devenu de plus en plus intelligent grâce aux avancées technologiques et il peut maintenant garer le véhicule dans les espaces de stationnement les plus étroits, dans lesquelles les conducteurs auraient beaucoup de mal à se garer.

Quatre ans seulement après la première mondiale du système, la deuxième génération « 2.0 » est arrivée : les manœuvres de stationnement en deux étapes se déroulent dorénavant en plusieurs étapes. De plus, la marge de tolérance « longueur du véhicule + 1,40 mètre » a été considérablement réduite à « 90 centimètres + la longueur du véhicule ». Deux ans plus tard, venait s’ajouter la possibilité de se garer en bataille. Grâce à des algorithmes toujours plus complexes, les 12 capteurs à ultrasons installés sur le véhicule permettaient d‘évaluer systématiquement et précisément l’environnement.

Dans la dernière génération 3.0, introduite en 2015, tous les souhaits ou presque sont exaucés. Le Park Assist n’a besoin que de 80 cm d’espace supplémentaire et peut ainsi se garer dans des places où la plupart des conducteurs n'oseraient s'aventurer. Il est même dorénavant possible de se garer perpendiculairement au trottoir en marche avant. Le freinage assisté d'urgence est également disponible. Il élimine pratiquement intégralement les collisions de stationnement dans les limites du système ou, au moins, minimise les dégâts.

Evolution des systèmes pour un stationnement sûr et fiable :

1997 - Premier contrôle de distance de stationnement avec quatre capteurs à ultrasons situés au niveau du pare-chocs arrière

2005 – Contrôle de distance de stationnement, avant et arrière

2006 – Le Park Assist, le premier radar d’aide au stationnement

2010 – L’Optical Parking System (OPS)

2010 – Le Park Assist 2.0

2012 – L’OPS à 360 degrés

2012 – Le Park Assist 2.0 avec stationnement perpendiculaire

2015 – Le Park Assist 3.0

Évaluation

Aidez nous à vous proposer des contenus plus adaptés à vos attentes.