De l'asphalte à la glisse

De l'asphalte à la glisse

15
septembre
2015

Tags

Le pilote français et la skieuse allemande ont été réunis par Volkswagen, en préparation du Rallye d’Allemagne.

 

Grâce à Volkswagen, Sébastien Ogier suit les directives de copilotes aussi inattendues que d’exception. Après avoir suivi les indications de son épouse, Andrea Kayser, lors d’un rallye historique à Salzbourg disputé à la fin du mois de mai 2015, il a été associé à la championne de ski allemande Viktoria Rebensburg pour une série d’essais sur asphalte.

C’est sous le regard bienveillant de la Porta Nigra de Trèves, fortification romaine qui commandera le départ et l’arrivée du Rallye d’Allemagne, que se sont déroulés les tests. L’épreuve germanique, neuvième manche (sur quatorze) du championnat du monde des rallyes (WRC), s’y déroulera du 20 au 23 août 2015, non loin des frontières, belges, luxembourgeoises et françaises.

 

Le palmarès de son éphémère copilote Viktoria Rebensburg est d’ores et déjà impressionnant. La jeune skieuse allemande, âgée de 25 ans seulement, a remporté la médaille d’or en slalom géant aux Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver en 2010, puis celle de bronze à Sotchi en 2014. Elle a également glané le Globe de Cristal de la spécialité à deux reprises, en 2011 et 2012.

Originaire de Gap, dans les Hautes-Alpes, Sébastien Ogier a longtemps été un habitué de la station de ski d’Orcières Merlette : avant de se consacrer à plein temps au rallye, il a même été un temps moniteur de ski ! Après avoir devisé avec Viktoria Rebensburg sur les sports de glisse, le temps vint pour la championne d’assister le double champion du monde WRC dans son pilotage. Pour ce faire, elle a pu bénéficier du briefing expert du copilote habituel de Sébastien Ogier, Julien Ingrassia. L’expérience a ravi la skieuse, qui l’a qualifiée d’ « incroyable et extrêmement amusante ».

À présent, les deux sportifs ont repris leurs chemins respectifs. Viktoria Rebensburg se trouve actuellement au Chili afin de préparer la prochaine saison de ski alpin, qui débutera pour elle à Sölden, en Autriche, le 24 octobre 2015. Sébastien Ogier, lui, poursuit sa quête d’un troisième titre mondial WRC consécutif et ambitionne de décrocher en Allemagne son sixième succès de la saison.

Ce dernier, qui envisage à long terme son aventure avec Volkswagen, se projette déjà vers la saison 2017. En effet, de profondes modifications du règlement y révolutionneront le championnat du monde des rallyes (WRC) : la puissance des véhicules sera augmentée et les constructeurs bénéficieront d’une plus grande liberté en termes de design aérodynamique. Au pilote et au constructeur de négocier au mieux ce tournant majeur afin d’étendre leur règne sur la discipline.

Évaluation

Aidez nous à vous proposer des contenus plus adaptés à vos attentes.