Loi antipollution, les solutions Volkswagen

Loi antipollution, les solutions Volkswagen

11
mai
2015

Lois antipollution en France : les nouveautés de l’année 2015

C’est le début du printemps, les rayons du soleil font monter de quelques degrés la température, et ainsi,les pics de pollution vont se faire plus fréquents dans la capitale. Pas étonnant donc que le traitement et l’applicationdes lois antipollution soient au centre des préoccupations politiques en ce début d’année.

 

La révision des conditions bonus-malus automobile 2015.

Pour rappel, dans le secteur  automobile un bonus est un dispositif qui permet aux automobilistes de recevoir une aide financière lorsque ceux-ci font l’acquisition d’une voiture peu polluante, à contrario un malus est une taxe qui s’ajoute au prix d’achat lorsque les automobilistes acquièrent un véhicule dit très polluant.

 

Depuis le début d’année 2015, s’ajoutent quelques particularités à ce dispositif :

Ainsi pour tous les automobilistes ayant acquis une voiture neuve ou d’occasion dont la première immatriculation date d’avant janvier 2009 et émettant plus de 190g de CO2/km, il sera demandé de payer un malus annuel forfaitaire de 160€ (selon l’article 1011 ter du code général des impôts).

Les voitures thermiques (dont les émissions sont supérieures à 60g CO2/km) ne sont plus sanctionnées par un malus et les voitures gaz-électriques quant à elles bénéficient d’un bonus car elles sont désormais inclues dans la catégorie voiture hybride. La nouvelle Golf GTE, qui est composée d’un moteur hybride thermique et électrique, échappe donc à ce malus et propose même, à l’inverse, un bonus à l’achat. Par ailleurs l’aide à l’achat de certains véhicules hybrides (ceux qui émettent de 61 à 110g CO2/km), s’amenuise et passe de 3300€ à 2000€, dans le but évidemment de diriger les automobilistes vers des catégories de voitures de plus en plus éco-responsable.

Enfin, pour ceux qui possèdent une voiture diesel datant d’avant janvier 2001, il est possible de demander une prime à la conversion s’élevant entre 2500€ et 3700€, en échange de la destruction de l’automobile afin de privilégier un rajeunissement du parc automobile français.

La deuxième salve de propositions de lois antipollution s’applique tout particulièrement à la capitale qui a connu des records de pollution ces deux derniers mois. En effet, outre les mesures de circulation alternée qui ont été mises en place en mars dernier, d’autres lois attendent d’être fraîchement appliquées et ce dès juillet 2015 : les camions et autocars datant d’avant janvier 2001 seront bannis de Paris la journée et ce sept jour sur sept. Cette mesure sans précédent, s’opérera de manière progressive afin de toucher toutes les catégories de voitures très polluantes. L’année suivante ce sera au tour des voitures et utilitaires datant d’avant 1997 et aux deux roues datant d’avant 2000 de ne plus avoir accès à la capitale. La dernière ligne droite se fera avant 2020 et concernera les véhicules diesel antérieurs à janvier 2011, mesure drastique afin de faire de Paris une ville plus saine. 

 

Ces lois prennent de plus en plus d’ampleur afin d’éradiquer au maximum le fléau des diverses pollutions provoquées par des véhicules anciens ou jugés trop polluants. Il faut donc innover pour que le changement s’opère rapidement, comme le disait si bien le théoricien Peter Drucker : «L’innovation systématique requiert la volonté de considérer le changement comme une opportunité». Chez Volkswagen, cette envie de penser différemment nos comportements vis-à-vis des habitudes d’utilisation des véhicules est prioritaire, et développé notamment avec le programme Think Blue.

 

Evidemment toutes ces mesures sont accompagnées de diverses aides proposées par la Mairie de Paris : aide à l’achat de véhicule propre, réductions aux abonnements de transports électriques mis à disposition par la ville, aide à la conversion de véhicules, développement de station de charge publique…

 

Si vous aussi vous souhaitez prendre les devants et opter pour un véhicule responsable, découvrez ci-dessous toutes les solutions Volkswagen :

 

e-up!

La petite citadine 100% électrique.

La up! se décline en version « zéro gramme de CO2 »… et une consommation record : 11,7 kWh en moyenne, soit 1,6 € pour 100 kilomètres. Sa batterie vous offre 160 km d’autonomie, sans jamais sacrifier le plaisir de conduire. Elle passe de 0 à 60 km/h en seulement 5 secondes et affiche un couple immédiatement disponible de 210 Nm. Son moteur de 82 ch lui permet d’atteindre les 130 km/h.

e-Golf

190km d’autonomie et zéro émission.

La Golf est disponible en version 100 % électrique ! Et elle affiche non seulement une autonomie de 190 km, mais aussi la consommation la plus faible de sa catégorie : 12,7 kWh/ 100 km, soit 1,80 / 100 km pour un tarif d’électricité de 0,14 par kWh. Pourtant, elle surprend par son dynamisme : son moteur disposant de 115 ch et d’un couple de 270 Nm, la e-Golf passe 0 à 60 km/h en seulement 4,2 secondes. Elle vous surprendra par son dynamisme.

Golf GTE

La Golf hybride rechargeable… et Sportive !

Avec cette Golf d’un nouveau genre, vous bénéficiez toujours du meilleur de ses deux moteurs. Elle vous offre ainsi une autonomie totale de 939 km et une moyenne de 35 g de CO2 et 1,5 litres/ 100 km.

e-Mode : 100% électrique. 0 g de CO2, 50 km d’autonomie et un étonnant dynamisme : jusqu’à 130 km/h, une puissance de 102 ch et un couple de 330 Nm.

Mode GTE : Le booster de plaisir. Appuyez sur le bouton GTE et les deux moteurs sont mobilisés simultanément : 204 ch, 222 km/h, 350 Nm. Elle passe de 0 à 100 km/h en 7,6 secondes seulement !

Évaluation

Aidez nous à vous proposer des contenus plus adaptés à vos attentes.