Ogier quadruple Champion du Monde

Ogier quadruple Champion du Monde

17
octobre
2016

Les dés sont jetés. Pour la quatrième année consécutive, Sébastien Ogier, au volant de la Volkswagen Polo R WRC n°1, a inscrit son nom au palmarès du Championnat du Monde. Vainqueur en Espagne voilà qui permet à Volkswagen de se rapprocher d’un quatrième titre « constructeurs ». L’objectif pourrait être atteint dans quinze jours en Grande-Bretagne.
 

Cette année encore Sébastien Ogier n’a pas attendu la dernière manche pour accrocher une étoile sur sa combinaison. Au terme d’un rallye disputé sur terre, puis sur asphalte et dans des conditions météorologiques qui n’ont pas toujours été bénéfiques, le pilote de chez Volkswagen et son copilote Julien Ingrassia ont fort bien géré cette onzième manche du Championnat du Monde.

Face à l’espagnol Dani Sordo, le régional de l’étape bien soutenu par les siens, Sébastien Ogier reste toute la journée de vendredi en position d’observateur. A tour de rôle l’estonien Ott Tanak, belge Thierry Neuville, le finlandais Jari-Matti Latvala, l’espagnol Dani Sordo et le britannique Kris Meeke s’adjugent les temps scratches, mais Ogier est en embuscade. Avec un retard de 17 secondes, le français est second.

Ogier, la démonstration

Samedi, changement de décor. Les spéciales sur terre laissent la place à l’asphalte et Sébastien Ogier commence son festival. Au volant de la Volkswagen Polo R WRC toujours aussi puissante et surtout réactive à la moindre sollicitation, le gapençais remporte cinq des huit spéciales de la journée.
Les positions au classement général provisoire ont évolué et Sébastien Ogier est désormais en pole position avec 5’’8 devant Dani Sordo.

A quatre spéciales de la fin de cette onzième manche du WRC, la victoire finale se joue entre Ogier et Sordo. Si le français est quasiment assuré de décrocher sa quatrième couronne car ses plus sérieux adversaires sont distancés, il ne laisse pas Sordo s’exprimer. Ogier remporte la première spéciale puis termine second lors des trois autres parcours chronométrés.

Ogier, intouchable

Pour les juges à l’arrivée, les comptes sont rapidement faits. Sébastien Ogier est intouchable et il remporte le Rallye de Catalogne laissant Dani Sordo à 15’’6 tandis que Thierry Neuville et Hayden Paddon sont à plus d’une minute.


C’est une nouvelle démonstration pleine de puissance que Sébastien Ogier nous a offert sur les routes ibériques. A l’arrivée, celui qui dans quelques instants sera sacré quadruple champion du monde, est aux anges : « C’est fantastique ! Il est impossible de décrire ce que nous ressentons Julien et moi en remportant ce quatrième titre. C’est un honneur de rejoindre les grands noms du rallye que sont Juha Kankkunen et Tommi Mäkinen.

Je voudrais dire un immense merci à notre équipe Volkswagen. Sans elle, nous n’en serions pas là aujourd’hui. L’équipe a fait chaque année un travail fantastique et notre voiture a été parfaite chaque saison. J’ai pris beaucoup de plaisir au volant de la Polo R WRC encore une fois ce week-end ».

Volkswagen en route pour un nouveau titre

 

Place maintenant au titre « constructeurs » que Volkswagen détient depuis 2013. Cette année la marque allemande a constamment dominé les débats et il est probable qu’elle obtienne gain de cause dans quinze jours en Grande-Bretagne. « Après le résultat de ce week-end en Espagne et la performance exceptionnelle de Sébastien Ogier, le quatrième titre mondial constructeurs est notre objectif », nous a annoncé Sven Smeets, directeur Volkswagen Motorsport.


Avec une avance confortable de 62 points sur Hyundai, on ne voit pas comment cette nouvelle couronne pourrait échapper à Volkswagen.

 

Reportage de Dominique ROUDY

Évaluation

Aidez nous à vous proposer des contenus plus adaptés à vos attentes.