Ogier tout proche d'une quatrième étoile

Ogier tout proche d'une quatrième étoile

11
octobre
2016

Tags

Vainqueur du Rallye de Catalogne en 2013 et 2014, Sébastien Ogier est à seize points d’un quatrième titre mondial consécutif.
Auréolé par ses deux récents succès en Allemagne, puis en Corse, le pilote de la Volkswagen Polo R WRC n°1 a toutes les cartes en main pour décrocher le graal sur les routes espagnoles.  

Mathématiquement, il suffit que Sébastien Ogier prenne une place sur le podium. Si c’est la troisième, il lui faudra ajouter un point lors de la Power Stage (ndlr : seule spéciale qui rapporte des points lors d’un rallye) pour ainsi lui permettre de décrocher une quatrième étoile.
Mais entre les calculs et le terrain, il y a un fossé et Sébastien Ogier en sait quelque chose.

Pour Ogier la motivation est suffisante

 

En effet, en 2015, alors que le Gapençais occupe la tête de course, il est victime d’une sortie de route. Laquelle profita à son camarade de chez Volkswagen, Andréas Mikkelsen.

A quelques jours de cette même épreuve mixte, puisqu’elle se déroule sur terre (ndlr : 115 km de spéciales) et sur asphalte (ndlr : 205,18 km de spéciales), le triple Champion du Monde donne le ton : « L’an dernier, j’ai fait une erreur qui m’a coûté la victoire dans la dernière spéciale, explique Sébastien Ogier. Je promets que cela n’arrivera pas cette année, mais je ne viens pas en Espagne pour réparer cette erreur. L’opportunité de remporter le championnat est une motivation suffisante ».

 Annonce promesse de spectacle, tant que d’exploits  aux vues des pilotes impatients d’aborder ces trois jours de compétition du côté de Salou et Tarragone.

Les pilotes devront jongler avec les pneumatiques

Vendredi, les trois spéciales du matin, identiques à celles l’après-midi, auront la particularité de se dérouler sur terre avec des secteurs asphaltés. Les pilotes en profiteront donc pour changer de pneumatiques à l’heure du déjeuner. Mais lors de cette journée, tous les regards seront portés sur la longue spéciale 4 et 7 de Terra Alta avec ses 38,95km.

Samedi sera déterminant

Avant d’aborder la journée de samedi et en vue du changement de surface, les équipes devront adapter leurs voitures du mode terre vers une configuration asphalte. De leur côté les pilotes devront rapidement modifier leur style de pilotage car ils affronteront des routes rapides et peu bosselées.

Avec huit spéciales au programme, ce troisième jour marathon (ndlr : de 8 h 10 à 18 h) s'annonce déterminant. Une fois encore, le challenge sera important car les organisateurs ont tout simplement inversé les spéciales par rapport à l’édition 2015. De plus, celles de Vilaplana et d’Alover-Capafonts (cette dernière à parcourir deux fois) seront inédites.
 

De l’ombre à la lumière

Dimanche, c’est dans l’obscurité que les pilotes prendront le départ de la spéciale de Pratdip avant d’enchaîner sur celle de Duesaigües qui servira de Power Stage en fin de matinée. Une journée qui, nous l’espérons, illuminera Sébastien Ogier, mais également le constructeur Volkswagen. Une seule condition ; marquer au moins vingt points de plus que son rival Hyundai.

Si les quatre poursuivants Andréas Mikkelsen (VW avec 127 points), Hayden Paddon (Hyundai avec 112 points), Thierry Neuville (Hyundai avec 102 points) et Jari-Matti Latvala (VW avec 101 points) sont toujours en course pour les deux places sur le podium derrière Sébastien Ogier (195 points), le français était plutôt détendu en début de semaine : « Après les deux victoires en Allemagne et en Corse où tout s’est déroulé de la meilleure façon possible, on peut envisager les prochaines courses en étant plus détendus ».

 

Reportage de Dominique ROUDY

Le programme :

Jeudi 13 octobre

ES 1 (18 h 06) Barcelone 3,20 km

Vendredi 14 octobre
ES 2 (10 h 08) Caseres (1) 12,50 km
ES 3 (10 h 36) Bot (1) 6,50 km
ES 4 (11 h 11) Terra Alta (1) 38,95 km
ES 5 (14 h 18) Caseres (2) 12,50 km
ES 6 (14 h 46) Bot (2) 6,50 km
ES 7 (15 h 21) Terra Alta (2) 38,95 km

Samedi 15 octobre
ES 8 (8 h 10) Vilaplana 6,28 km
ES 9 (8 h 49) Alcover-Capafonts (1) 19,93 km
ES 10 (10 h 18) Querol (1) 21,26 km
ES 11 (11 h 00) El Montmell (1) 24,14 km
ES 12 (14 h 01) Alcover-Capafonts (2) 19,93 km
ES 13 (15 h 30) Suerol (2) 21,26 km
ES 14 (16 h 12) El Montmell 24,14 km
ES 15 (18 h 00) Salou 2,24 km

Dimanche 16 octobre
ES 16 (7 h 24) Pratdip (1) 19,30 km
ES 17 (8 h 12) Duesaigües (1) 12,10 km
ES 18 (10 h 39) Pratfip (2) 19,30 km
ES 19 (12 h 08) Duesaigües (2) : Power Stage 12,10 km
 

Évaluation

Aidez nous à vous proposer des contenus plus adaptés à vos attentes.